Quel type de Site Internet choisir Pour Son Entreprise En 2024

Il est indéniable que posséder un site internet est devenu un pilier fondamental pour le succès de ton entreprise. Face à l’abondance d’options disponibles, choisir la bonne formule pour ton site web semble hyper complexe ! Comment naviguer dans cet océan de possibilités ? Combien de sorte de sites existe-t-il ? Dois-tu pencher pour un site vitrine simple, une boutique en ligne pleine de vie, ou un portail riche en interactions et fonctionnalités ?
Il est essentiel de comprendre que chaque entreprise prospère sur le web repose sur un site efficace et bien conçu. C’est le socle de ta présence en ligne, le lieu où tu attires du trafic, où tu noues des liens avec ta communauté, où tu construis ta marque et génères des revenus. Le choix de la technologie de ton site est un choix stratégique à ne pas prendre à la légère du tout, ça peut faire la différence entre un succès et un échec.

De la même manière que tu ne négligerais pas le choix d’une voiture, ne négliges pas le choix du véhicule de ta présence en ligne, car les options sont nombreuses et les occasions de se foirer également. Je vais te guider à travers les différentes options de sites internet pour que tu puisses identifier celle qui s’aligne le mieux avec tes buts professionnels, tes moyens, ton audience et l’identité de ta marque. Après avoir lu cet article passe un moment à réfléchir aux critères à évaluer avant de créer son site web pour être sûr de prendre la bonne décision.

Quels Différents Types de Sites Web Est-il Possible de Créer ?

Le monde du web est très vaste et créatif, il existe autant de style, de structures et de genre de site web que l’on puisse imaginer. Et ça c’est un problème pour le débutant se retrouve à se faire amadouer par des entreprises comme Ionos ou O2Switch pour créer un WordPress alors que ça ne correspond probablement pas à ses besoins. Donc malheureusement une bonne dose de recherche ou de conseils en amont sont indispensables de nos jours pour ne pas perdre des mois sur un lancement de site inadapté à tes objectifs.
On va commencer par regrouper les sites internet dans plusieurs catégories pour y voir plus clair !

Deux Types de Site : Statique Ou Dynamique ?

Un site web statique est constitué de contenu qui ne bouge jamais et qui est le même pour tout le monde, c’est par exemple le cas du frontend du site Wikipédia (la partie accessible à tous et à toutes). Il a la faculté d’être facile à créer, et peu cher à héberger parce qu’il n’est constitué que de fichier texte, il ne nécessite pas de « réflexion », de la part du serveur (le logiciel qui nous sert les pages) : Il donne la même page à tout le monde, tout le temps, donc c’est facile pour lui !

Faut savoir que les sites web sont hébergés dans des fichiers texte du même genre que ceux de Google Docs ou Office, à la différence que c’est beaucoup plus lisible par un robot que par un humain.

Quand le web a commencé à écrire son histoire il y a 30 ans de cela, seuls les sites web statiques existaient, ils étaient très léger, sans fioritures ou design, et les navigateurs de l’époque ne savaient pas affiché autre chose de toute façon. Pour créer ce type de site statique, seul le language de marquage HTML pour la structure et le contenu écrit, et le CSS pour les couleurs et le design, suffisent. Ensuite on a voulu commencé à créer des trucs plus visuels, et aussi des portails, des sites capables de s’adapter et d’échanger avec l’utilisateur, ce qu’on appelait à l’époque le Web 2.0.

C’est là que ça se complique ! Prenons l’exemple de Wikipédia, si la partie immergée accessible à tous n’est que du texte bouge rarement, il y a aussi les espaces membres des gens qui modifient le contenu de Wikipédia, à l’intérieur de ceux-ci ça bouge plus : Quels sont les derniers articles qu’untel a modifié ? Qui a le droit d’accéder et modifier quel article ? Le mot de passe de la personne qui essaie de se connecter correspond-t-il bien à son identifiant ?

Toutes ces informations avec lesquelles on veut intéragir son des données qu’on doit stocker quelque part. Pour pouvoir les modifier et les resservir en temps voulu, on va avoir besoin d’une base de donnée, et que la charge du serveur sera alourdie et qu’il y aura des changement dynamiques à l’intérieur des fichiers textes qui forment le site, pour refléter les modifications des informations qu’on vient de citer.

Les technologies habituelles qui créent un site web dynamique sont des fichiers écrits en language PHP (qui est utilisé par WordPress) et Javascript pour le contenu dynamique, mais d’autres language comme Python ou Ruby sont utilisés.

Si tu as bien suivi, de quel type le site de e-commerce fait parti ?

Il y a un espace client, chaque client peut choisir des produits et des quantités différentes, ces infos doivent être enregistrées dans une mémoire quelque part pour être modifiées… Bien vu, c’est un site dynamique !

En général, un site vitrine est un site statique et un site de e-commerce est un site dynamique, et le blog peut être créé dans les deux types en fonction des besoins de flexibilité des articles. Au niveau des prix là encore il n’y a pas de catégorisation facile possible, un site statique rempli de modèles interactifs 3D et d’animations vaudra plus cher qu’un site dynamique basé sur un simple e-commerce, mais en général le site statique est plus facile et donc moins cher, que le site dynamique qui nécessite plus de compétences techniques pour être mis en place, et de maintenance

Quelle Forme Choisir : Vitrine, Monopage, Landing Page, Tunnel de Vente ?

Si notre site peut être statique ou dynamique, il peut aussi prendre de tas de forme différentes. Mais vraiment des tas : Site vitrine, site one page, landing page, mini site, portfolio en ligne, site internet CV, blog, intranet, site communautaire ou réseau social, forum en ligne, site internet de mise en relation, wiki…

Toutes ces formes peuvent être mélangées ensemble, ce qui rend difficile toute forme de catégorisation en vérité; On va se concentrer ici sur ce qui est le plus commun comme site internet pour un commerce, un business en ligne ou un indépendant, un freelancer.

Le Site Vitrine

Le site vitrine est un site « normal », constitué de plusieurs pages, et destiné a attiré l’attention sur une activité, que l’on soit un entrepreneur en herbe, un artisan passionné ou le propriétaire d’une PME dynamique, c’est le site commercial de base dans le monde numérique. Un site vitrine réussi est indispensable de nos jours pour que tu puisses captiver ton audience et te démarquer dans le paysage digital si rempli. Si le site vitrine peut montrer des produits, il n’est pas possible de les acheter contrairement au site de e-commerce.

Le Monopage

Le site one page, ou monopage, ne comporte qu’une seule page comme son nom l’indique, mais ce n’est pas une page simple, c’est une page constituée de plusieurs section qui se comportent comme des pages et on saute d’une page à l’autre grâce au menu en haut, mais tout est contenu dans un seul fichier, un seul appel au serveur, un seul chargement de page. C’est pratique car ça rend la navigation super rapide, et tout le contenu est à portée de main, ça fait très pro.

Un exemple de ceci pour un site de présentation d’une agence de création de site web avec Webflow : Webflix Studio (construit avec Webflow, du coup), admire que le menu en haut ne te mène pas à de nouvelles pages mais bien à différentes section de la même page.

Un site une page ne veut pas forcément dire un site simplifié ! On peut faire de très belles choses complexes sur une seule page, par exemple cette page pour un site de mentoring : Time To Refokus (construit avec Webflow)

Le monopage est bien pour présenté ses réalisations (un portfolio par exemple) ou présenter son activité.

La Landing Page

La landing page, ou page d’atterrissage en français, est beaucoup utilisée pour faire la promotion d’un produit ou d’un service. Elle est très aérée, souvent courte, mais parfois mixée avec la forme « page de vente », et donc très longue avec beaucoup de copywriting, un seul appel à l’action et quasi pas de distraction pour faire augmenter le taux de complétion du formulaire proposé.

Un exemple minimaliste qui ne consiste qu’en un formulaire de newsletter pour le nouveau navigateur Arc: Arc for Windows by The Browser Company (construit avec Framer)

Un exemple de type page de vente très longue avec plein d’info sur les fonctionnalités, et toujours un appel à l’action en plein milieu de la page : Timemator – Automatic Time Tracking for Freelancers (Mac & iPhone)

Ce type de page est utile si vous vendez un service cher : Accompagnement, coaching, formation

Le Site de E-commerce

L’e-com contient un stock de produit que l’on peut consulter, ajouter dans son panier et acheter. Il ne s’agit pas que de produit physique, ça peut aussi être de produit virtuels ou téléchargeables qui y sont venus. La plupart des sites de e-commerce sont opérés par WordPress, Prestashop ou Shopify. Le site de e-commerce représente beaucoup de travail surtout si l’on a beaucoup de références, l’exemple le plus connu est Amazon, qui possède un catalogue de centaines de milliers de produit. Il est aussi plus facile à hacker à cause du contenu dynamique. Web’Indé est un site de e-commerce, aménagé puisqu’il ne contient que des produits virtuels d’affiliation, il n’est pas possible d’ajouter quoi que ce soit dans un panier, par contre on peut enregistrer des favoris, faire des requêtes vers la base de données avec des filtres ou des mots, c’est donc un site dynamique.

Le Tunnel de Vente

Le tunnel de vente consiste en plusieurs pages web reliées les unes entre les autres, pour accompagner le prospect vers l’acte d’achat. On peut le voir comme une landing page coupé en plusieurs étapes, chaque nouvelle étape rapprochant un peu le futur client vers l’offre finale en l’éduquant sur ses propres besoins et sur les solutions qui peuvent y répondre. Le tunnel de vente a énormément grossi en popularité ces dernières années car il va droit au but (l’argent), sans s’embêter avec la création d’une vitrine ou d’un e-commerce, il fait un laser focus sur un produit/service et brode une expérience toute autour de celui-ci dans le but d’en maximiser les conversions.

L’outil original de tunnel de vente s’appelle Clickfunnels, et Systemeio est devenu très populaire aussi sur ce marché.

Le Blog

Un blog peut être statique avec des articles figés sur une page, ou bien dynamique avec des articles stockés dans une base de données, que l’on pourra filtrer selon des tags, triés en fonction de leur date… Un blog participe à une stratégie de création de contenu et de marketing inbound, où l’objectif

Quelles Sont les Différentes Solutions Pour Créer Un Site Web ?

S’il existe autant de formes et de types de site web que d’articles sur Wikipédia (ok j’abuse), c’est à peu près pareil pour la création de site : Y’a mille et une façons de créer un site web ! Ca nous arrange pas ça, hein ! Mais je vais te guider à trouver la plus simple et idéale pour toi. Voyons quelques grandes familles :

Les Éditeurs WYSIWYG, idéal pour commencer

Un WYSIWYG est une bonne option pour un débutant dans la création du site web : What You See Is What You Get, ce qui signifie en anglais littéralement : « Ce que Tu Vois, C’est Ce que Tu Obtiens », c’est un logiciel qui te permet de faire le design de ton site web sans aucune connaissance en informatique.

Il te propose une interface visuelle constituée de blocs de titres, de textes, de liens, d’images, de boutons et de vidéos dont tu peux gérer le format et les couleurs, à glisser déposer dans l’ordre qui te plaît pour créer une page qui ressemble à ce que tu as imaginé. C’est pratique et facile à utiliser pour les débutants, et suffisamment utiles et parfois personalisables pour que les experts s’en servent parfois aussi.

WYSIWYG, acronyme de « What You See Is What You Get » en anglais, est une approche conviviale pour la création et la modification de contenu. Cette méthode permet aux utilisateurs de visualiser directement le résultat final de leur travail pendant qu’ils le produisent. En d’autres termes, l’interface WYSIWYG affiche le contenu tel qu’il apparaîtra aux utilisateurs finaux, ce qui facilite la mise en page, la mise en forme et l’ajout de contenu sans nécessiter de connaissances techniques approfondies en langages de programmation ou en conception web. Cette approche intuitive est largement utilisée dans les éditeurs de texte, les éditeurs de sites web et d’autres outils de création de contenu pour offrir une expérience utilisateur plus accessible et visuelle.

Les outils spécifiques au blogging

Certaines entreprises proposent la création de blog en WYSIWYG, ce qui évite d’avoir la maintenance, la sécurité et l’hébergement à gérer en allant vers WordPress ou un autre CMS. C’est l’idéal pour un débutant

Les Systèmes de Gestion de Contenu (CMS), l’artillerie lourde

Un CMS c’est l’abréviation de “système de gestion de contenu » (Content Management System), c’est une famille de logiciels destinés à la conception et à la mise à jour dynamique de sites web ou d’applications multimédia, dans une interface intuitive, sans avoir à passer par du code.

Le CMS sert d’interface et est fait pour gérer plein de briques de contenus, comme par exemple des articles, des produits, ou des types de publications personnalisés (les custom post types permettent de créer des contenus aux propriétés spécifiques, par exemple, un type de contenu “logiciel” avec des propriétés telles que la localisation ou le nombre d’envoi d’emails, sur Web’Indé).

Le CMS le plus utilisé est WordPress qui possède plus de la moitié du marché des sites web mais il n’est pas tout seul, il y a aussi Ghost, Contentful, Drupal, Joomla, Magento…
WordPress est super simple à prendre en main, mais il est aussi très difficile à maîtriser parfaitement et à adapter à des besoins précis : Plus de 55 000 extensions sont disponibles pour y ajouter des fonctions, et encore plus de thèmes pour le personnaliser, ce qui veut dire que tu peux tout faire sur WordPress, mais que tu vas y passer un temps monstre. En tant qu’entrepreneur, pour un blog ou un site statique je te le conseille pas, à moins de le faire construire par une agence.

Cependant, dans le cas précis où tu auras besoin d’un site dynamique comme le miens (comparateur), d’un blog bien fourni, ou d’un e-commerce, là WordPress est une solution parce qu’il te met cette création à portée de main sans t’obliger à passer par la création d’un SaaS par exemple. Shopify fait aussi le job niveau e-commerce, mais le prix sera bien plus haut.

Il n’y a pas de limitations commerciales sur le contenu que tu pourra créer sur un WordPress, alors que les CMS SaaS comme Ghost ou ContentFul auront chacun leurs propres limites, que ce soit en terme de bande passante, de nombre de contenu publiés, ou autre, mais ils sont aussi plus modernes et versatiles. WordPress est plus simple que Joomla ou Drupal mais il nécessite plus d’efforts que les constructeurs de sites (site builders) grand public comme Wix ou Squarespace. A vous de voir si vous préférez payer moins cher et vous prendre la tête avec WordPress, ou le contraire 😉

Studio : Le No Prise de tête

La création d’un site web par une agence débute généralement par une consultation initiale. Durant cette phase, l’agence rencontre le client pour discuter de ses besoins, objectifs et public cible pour le site web. C’est une étape cruciale car elle permet à l’agence de comprendre exactement ce que le client souhaite obtenir avec son site web.

Après cette consultation, l’agence passe à la phase de planification. Pendant cette étape, l’agence élabore un plan détaillé pour le site, qui inclut la structure du site, le design, les fonctionnalités nécessaires et le calendrier du projet. On établit un cahier des charges, un document qui liste les besoins du client ainsi que les différentes étapes de réalisation jusqu’à la mise en ligne finale.

Une fois le plan finalisé, l’agence commence la phase de conception. Les designers de l’agence créent des maquettes pour le site web, en tenant compte de l’identité de marque du client, des besoins des utilisateurs et des dernières tendances en matière de design web.

La maquette permet de vérifier avec le client tous les aspects visuels d’un site, de la mise en page générale aux détails tels que les couleurs, les polices de caractères utilisées, certaines images, les icônes, les logos… Ces maquettes sont ensuite présentées au client pour approbation ou modification.
Après l’approbation, l’agence passe à la phase de développement et les développeurs de l’agence transforment le design en un site web fonctionnel. Ils programment le site, ajoutent les fonctionnalités nécessaires et s’assurent que le site est optimisé pour les moteurs de recherche.

Une fois le développement terminé, l’agence teste le site web pour s’assurer qu’il fonctionne correctement sur différents appareils et navigateurs. Tous les problèmes ou bugs sont corrigés avant le lancement du site.

Enfin, après les tests, l’agence lance le site web. Cela implique généralement de le mettre en ligne sur le serveur du client et de s’assurer que tout fonctionne comme prévu. Après le lancement, l’agence peut également offrir des services d’entretien (maintenance) et de mise à jour pour s’assurer que le site reste à jour et fonctionnel.

Quelles Plateformes Pour la Création Ou L’hébergement D’un Site?

Les Éditeurs de Site En « glisser-déposer »

Comme on l’a vu les éditeurs de site web WYSIWYG ou glisser-déposer sont des outils qui permettent de créer et modifier du contenu visuellement. Des exemples en français incluent Wix, Jimdo, LWS, et WordPress avec son éditeur Gutenberg.

SiteW, une plateforme française, permet la création de sites de qualité avec une interface intuitive. Elle offre des fonctionnalités diverses, mais la version gratuite est limitée.
WebSelf, une solution canadienne, permet de créer un site en 3 étapes simples. Elle offre une version gratuite limitée et des offres payantes pour des besoins plus avancés.
Systemeio est une plateforme webmarketing française qui permet de faire des automatisations avancées et de l’emailing, mais qui peut aussi servir à faire un simple site vitrine ou une page. Il y a une version totalement gratuite.

Ces éditeurs sont proposés en mode SaaS, mais il existe aussi des WYSIWYG proposés en complément d’une offre d’hébergement qui pourrait aussi servir à un autre CMS, comme chez LWS ou Ionos par exemple.

Les Hébergements Pour CMS

Les hébergeurs de sites Internet CMS proposent différents types d’hébergements en fonction des exigences qu’on veut pour notre site web : mutualisés, dédiés et infogérés.

Les hébergeurs mutualisés sont économiques et adaptés aux sites avec peu de trafic. Les hébergeurs dédiés sont plus coûteux et requièrent des connaissances techniques. Les hébergeurs infogérés sont destinés aux gros sites, offrant performance et disponibilité sans gestion technique.

Plusieurs hébergeurs sont recommandés : LWS pour sa réactivité et son coût, PlanetHoster pour les grands sites web, Infomaniak pour sa sécurité, O2switch pour sa rapidité et son interface, et Faaaster pour les sites WordPress exigeants.

Il existe aussi l’hébergement VPS qui est une solution hybride entre l’hébergement partagé et dédié. Le choix de l’hébergement dépend de l’expertise informatique et des besoins du site.

Comment déterminer ses besoins ?

Nombreux sont ceux qui éprouvent de la frustration lorsqu’ils entament la création de leur site web. Cette impression de patauger dans l’inconnu est pourtant une occasion rêvée d’exprimer ta créativité.

Dans le vaste univers du web, les sites peuvent être simples ou complexes, statiques ou dynamiques. Un site statique, facile à créer et économique à héberger, peut suffire pour présenter des informations fixes, pour ça tourne toi vers Systeme ou SiteW, des éditeurs WYSIWYG qui simplifient la création sans nécessiter de compétences techniques.

À l’inverse, un site dynamique est indispensable pour interagir avec les utilisateurs et gérer des données en temps réel, comme c’est le cas pour un e-commerce. Pour construire ton site, tu peux opter pour un CMS comme WordPress, qui offre flexibilité et personnalisation, ou par un site développé par une agence pour plus de rapidité et de professionnalisme.

Quant à la forme de ton site, elle peut varier du monopage efficace à la landing page ciblée, en passant par le tunnel de vente optimisé pour convertir.

Si tu cherches à te lancer rapidement et sans frais, des solutions comme Systeme ou WebSelf te permettent de démarrer avec une version gratuite et d’évoluer vers des offres plus complètes au fur et à mesure de tes besoins.

Réfléchi bien à ton projet avant de te lancer

Pour trouver des clients ton site doit être attractif, rassurant, et permettre aux visiteurs de laisser un message ou demander un devis facilement. L’objectif du site, le budget, le temps, les performances, la confiance technique, et le parcours utilisateur doivent être définis. Le SEO doit être pris en compte dès le début. Le type de contenu prévu doit être décidé, et la sécurité et la personnalisation doivent être assurées.

Si lancer un site web est l’affaire de quelques heures, créer une vitrine qui réponde à des objectifs de conversion et de trafic en est une autre, et ta stratégie doit être bien pensé pour les atteindre. Au fur et à mesure que tu y investis du temps et de l’énergie, ton site prendra forme, mais il y a des choix qu’il faut bien réfléchir en amont pour ne pas se tirer une balle dans le pied : Le type de site, la stratégie d’acquisition, la technologie, le nom de domaine…
Chaque type a ses avantages et convient à des stratégies différentes. Le plus important est de choisir une forme qui s’aligne avec ton message et tes objectifs. La création d’un site web doit être stratégique et alignée. Comme dans tout business, tout est une question de moyen et d’objectifs alors ne prends pas de décision hâtive et renseigne toi sur les critères à évaluer avant de créer son site web

Faire vivre un site internet demande patience et application. Rappelle-toi, tous les grands sites d’aujourd’hui ont commencé comme toi, avec une simple page blanche. Amazon, Craigslist, Facebook, et même Wealthy Affiliate ont tous démarré de zéro pour devenir d’immenses succès. L’essentiel est de commencer. Ton site web est une toile vierge qui attend ton coup de pinceau créatif. Avec les bons outils et un peu de patience, tu peux créer un espace en ligne qui reflète ta vision et attire ton public. Alors lance-toi, et regarde ton entreprise s’épanouir sur le web. 🌟

Web-Indé, Comparateur de logiciels web français
Logo
Ouvrir un nouveau compte
Comparer les articles
  • Total (0)
Comparer